Portes de garage automatiques et permis

Vous avez décidé d’automatiser votre porte de garage, mais vous ne savez pas quelles mesures choisir ? Comme toujours, Life Home Integration ne vous laisse pas seul, mais il vous accompagne pas à pas pour trouver la bonne solution.

Quels permis sont-ils nécessaires pour installer un portail automatique ?

La première question concerne les autorisations qui règlent les portails ou barrières motorisés.

Les portes de garage motorisées sont d’une part un produit de construction et sont soumises au règlement 305/2011 de l’UE. D’autre part elles sont également des machines au sens de la directive européenne sur les machines 2006/42 / CEE

Les règles de sécurité pour le portail automatique

L’Union européenne a décrété des réglementations pour l’automatisation des portails, portes de garage et barrières depuis plusieurs années. Vous trouvez ci-dessous quelques détails sur les deux réglementations DIN-EN :

  • EN 12453 “Portes équipant les locaux industriels, commerciaux et de garage – Sécurité à l’utilisation des portes motorisées – Prescriptions“. Elle définit les requêtes de performance relatives à la sécurité d’utilisation de tous les types de portes, portails et barrières motorisés qui sont destinés à être installés dans des zones accessibles aux personnes, et dont l’utilisation principale prévue est de permettre l’accès des marchandises et des véhicules accompagnés ou conduits par des personnes, en toute sécurité, dans des locaux industriels, commerciaux ou résidentiels.
  • EN 12445“Portes équipant les locaux industriels, commerciaux et de garage – Sécurité à l’utilisation des portes motorisées – Mode d’opératoire d’essai“ : Elle spécifie les modes opératoires d’essai à appliquer à une porte motorisée afin d’illustrer sa conformité aux exigences détaillées dans l’EN 12453. Elle spécifie notamment la méthode de mesure des forces développées par une porte motorisée.

Ils existent donc des procédures particulières relatives à l’automatisation et aux techniques d’installation envisagées afin d’éviter les risques.

Le rôle de l’installateur dans l’installation des portails automatiques

En matière de sécurité, le rôle de l’installateur, qui est également responsable de la bonne installation, est d’une importance fondamentale. L’installateur a donc suivantes responsabilités :

  • Prise en compte de toutes les normes spécifiées pour l’installation de portes automatiques
  • Respecter les informations techniques données par le fabricant
  • Vérifier la fonctionnalité
  • Création d’un rapport de test dans lequel les détails sur l’installation, le panneau de contrôle et les composants utilisés sont listés
  • Remplissage de la déclaration de conformité UE par rapport à la Directive Machines 98 / 37 CE en remettant une copie au client. Cette déclaration de conformité certifie que le système automatisé répond à toutes les propriétés requises
  • Appliquer l’étiquette de conformité qui doit inclure les données d’identification de l’unité, les coordonnées de l’installateur et le marquage CE

Règles et responsabilités pour l’installation et l’entretien approprié dans les complexes résidentiels

Souvent, les gérants de copropriété ont besoin d’explications à ce sujet. Essayons donc de créer un peu de clarté, car ce domaine a été de plus en plus réglementé au fil des ans : à partir des exigences mécaniques à la sécurité, du marquage CE au service de maintenance. La Directive 2006/42 / CE (directive machines) précise que le portail automatique (ainsi que les portes et barrières) doit être considéré comme une machine à tous égards. À ce titre, il doit répondre aux normes de sécurité spécifiques établies par les règlementations UNI 12453, UNI 12445 et UNI 12978. De plus, il y a le devoir de la prévention et sécurité routière : le propriétaire a le devoir de prendre les précautions nécessaires pour éviter les dommages aux personnes ou aux biens, car la propriété oblige ! Cela comprend à la fois les travaux de maintenance et d’adaptation des systèmes existants.

Comment le gérant du bâtiment doit-il se comporter ?

Quels documents doivent être demandés au fournisseur ? Pour bien commencer il faut contacter un installateur expérimenté. En cas d’une nouvelle installation, le fournisseur doit soumettre les documents suivants :

  • Déclaration de conformité CE selon les directives de la machine et les normes de sécurité associées
  • Manuel d’utilisation, d’entretien et d’inspection avec mis à jour à chaque intervention

Dans le cas d’un système automatique déjà installé sans date ni documentation, le gérant a le droit de demander les procédures suivantes :

  • Évaluation de l’intégrité des composants
  • Vérification de la fonctionnalité et des accessoires
  • Mensuration des efforts, rendre compte de l’état du système et répertorier les mesures nécessaires pour adapter le système aux normes en vigueur
  • Émission de la déclaration de conformité CE
  • Remise du carnet d’entretien

Un autre point à savoir est, que la maintenance est obligatoire et que la directive des machines elle-même spécifie l’obligation de maintenance annuelle (ou tous les six mois en fonction de l’utilisation). Dans ce cas l’installateur peut fournir les informations correctes. Le gérant de l’immeuble doit programmer l’entretien périodique en signant le contrat de maintenance.

Avec ces informations, nous voulons essayer de répondre aux questions les plus courantes dans le domaine de l’automatisation des portails et portes de garage pour accompagner nos clients en partant du choix à l’utilisation réelle, avec la garantie de pouvoir trouver dans Life Home Integration un support fiable.